Passer au zéro plastique, ça se prépare….

Il est plus efficace de réduire ses poubelles quand tout le monde s’y met. Alors pourquoi ne pas en faire un objectif familial ?

Chacun fait quelques efforts pour commencer et se sent concerné. Impliquer son conjoint lui permet de trouver certains changements moins pesants. Il y a des chances pour qu’il apprécie les bons repas frais, mais peut-être sera-t-il dubitatif sur le dentifrice fait maison ou sur l’usage du tawashi quand il  fait la vaisselle. Les enfants selon leur âge sont plus ou moins adaptables. Leur proposer des choix, les sensibiliser aux problèmes environnementaux et l’impact de l’activité humaine peut aider au changement, mais le plus sûr est probablement de prendre du temps avec eux pour confectionner les produits maison qu’ils seront curieux de tester et d’ajuster pour les rendre meilleurs. Nul doute que si au départ ils préfèrent les produits industriels habituels, leurs palais s’affineront très vite et alors ils auront du mal à faire machine arrière !!!

Quoiqu’il en soit, ne pas imposer sa pratique à l’entourage permettra d’éviter les conflits et de faire évoluer les pratiques de chacun naturellement.

Être patient et indulgent avec soi-même est la clef de la réussite pour réduire ses poubelles. Mettre en place une organisation efficace dans la cuisine nécessite du temps. Cela nécessite d’investir dans un certain nombre de contenants : sacs à vrac, contenants en verre (je récupère régulièrement des pots de verre lorsque j’achète des sauces pour les pâtes quand je n’ai pas le temps de les cuisiner, c’est un recyclage immédiat et ça évite d’acheter des récipients). Vous allez également rechercher les commerces qui vous correspondent, tester et choisir les produits ménagers et les cosmétiques qui vous conviennent (ce sera plus tard, ne commencez pas tout à la fois !), compiler des recettes fraîches et rapides à cuisiner, etc.… donc donnez vous du temps !!!